Montréal – Mon réel

Bonjour à tous,

 

En mars je suis partie à Montréal pour quelques jours afin de me faire une petite idée de cet endroit, voici les 10 choses qui m’ont marqué, que j’ai aimé ou pas :

1. Les gens (Ça j’ai aimé)

En number ouane of course. Eh oui, tout comme ce fut le cas en Australie le fait que les gens soient vraiment gentils c’est siouper agréable pendant un séjour. Tu sais, quand je suis arrivée à l’aéroport CDG pour prendre mon avion pour la Mérique, j’ai rapidement remarqué à quel point les employées de la compagnie Norwegian Airlines étaient adorables (NON) et c’était bien nul comme contact. En revanche quand tu arrives à Montréal les employés d’absolument tout l’aéroport étaient souriants et tout simplement poli et aimables (OUI) et c’était bien génial. * se baisse pour baiser les doigts de pied de tous les gentils Quebequois *

 

2. Le climat, la météo, la neige, l’hiver (Ça j’ai moyennement aimé)

Parce que ce qu’il faut savoir c’est que Mme est partie avec seulement une paire de Nike. Rapidement Mme a réalisé que la globalité de ses baskets et ses chaussettes étaient remplies d’eau (les premiers jours il pleuvait, neigeait pas mal) donc j’ai dû me résoudre à sortir quelques deniers pour m’acheter des bottes et des nouvelles chaussettes en ville. Les deux derniers jours le soleil a pointé le bout de son museau et j’étais alors plus motivée pour explorer les alentours. Je me suis un peu sentie malade les premiers jours également, mon nez était quelque peu bouched, je me suis quasiment cassé la binette sur les trottoirs aussi (sachez que marcher sur de la neige avec des baskets, dans de la gadoue c’est tout de même beh.. glissant et tu peux te tuer comme ça). Donc si tu t’y rends regarde bien à quelle période et prépare tes affaires en conséquence (pas comme moi quoi).

3. Le metro soutérain (RESO)

Si jamais t’en a ras le cul de te casser la gueule dehors à cause de la glissance de la neige tu peux aussi te promener, manger, faire les boutiques dans le métro souterrain de Montréal : le réso, et ça c’est vrai que ça fait du bien.

4. La Basilique Notre-Dame (et le spectacle AURA)

La basilique se trouve à la place d’Armes dans le vieux Montréal. Pour 6 dollars canadiens, tu peux visiter cet endroit bien joli et aussi faire une visite guidée la plus énergique et cool et gratos qui soit (tu demandes Marie, ok? Elle s’appelle comme ça la guide, Marie). Oh, Céline Dion s’y est mariée. Toi aussi tu pourrais!

Tu peux également si tu le désire assister à un spectacle grandiose de lumière et musique appelé AURA dans la Basilique (23 dollars, tous les jours à 18h il me semble).

 

5. Le Château Ramsay

J’ai adoré visiter l’endroit où Claude de Ramsay (jadis Gouverneur de Montréal) et toute sa team vivait. Tu visites pièce par pièce sa demeure et t’en apprend de plus en plus sur non seulement l’Histoire du Quebec mais également sur la vie dans ce fameux château avec les domestiques notamment. C’est hyper ludique aussi, tu as à plusieurs endroits des écouteurs où tu entends les personnages de l’époque raconter leur vie et ce avec humour (primordial). Après la découverte de la Nouvelle-France par Jacques Cartier le pays a connu par mal d’événements dont la domination de la Grande Bretagne plus tard et l’occupation du fameux château par différentes personnes (ce fut même une école pour garçons à un moment donné). Je te conseille la visite de cet endroit, j’ai été quand il n’y avait quasiment pas de touristes – un régal.

Si internet : https://www.chateauramezay.qc.ca/fr/

 

 

6. La Poutine (la poutine VG aussi).

Tu aimes la frite? Le fromton ? Tu aimes le gras? Tu vas aimer la Poutine. Plat typique traditionnel du pays, il se savoure au début avec motivation et plus tard je dirais avec un certain dégoût (enfin du moins pour moi). Si t’es végétarien tu peux aussi en manger, don’t you worry  (dans La baraque du vieux Saint-Vincent, par exemple). Ce que tu vois sur la photo, c’est LA PETITE PORTION :

 

7. Le pourboire

Attention le pourboire au Quebec est très important. Non seulement tu dois payer un peu plus cher les trucs que tu achètes car les prix sont indiqués sans taxes (15%) mais il est également important de placer quelques pièces en tant que pourboire pour les gens dans les cafés, les restaurants. Pour environ 20 dollars canadiens dépensés il serait bon de donner 3 dollars de pourboire par exemple.

8. Le parc du Mont-Royal

Il est beau mais qu’est ce qu’il est grand. Pour te dire que n’ai même pas eu l’audace de marcher jusqu’à l’oratoire Saint Joseph tellement j’étais dead. Néanmoins la vue panoramique de Montréal depuis le belvédère est bien sympa. Des gens se déplacent dans le parc en ski, en vélo, il y en a pour tous les goûts c’est bien chouette avec toute cette neige et le jour où j’y étais le soleil tapait bien. What else?

9. La Graine Brûlée (café – mini brasserie Rue Sainte-Catherine)

Si tu aimes les couleurs et que t’es un peu déjanté dans ta tête (perso moi je ne le suis pas donc quand je suis arrivée je me suis sentie un peu pas trop à ma place mais au final le wifi marchait très bien là bas donc je me suis acclimatée tu vois)

Tu peux y acheter aussi des petits cadeaux, tu peux y jouer aux jeux vidéos, lire des livres, geeker et manger, boire. Cool non? Oui.

Site internet : http://www.lagrainebrulee.com/

10. Te parles-tu frenchy sometimes?

C’était marrant de voir que les voisins de la tablée d’à coté au café parlaient ensemble en anglais-français; Attention pas comme le faisait K-Maro à l’époque où il te place juste un petit mot en english discretos dans sa phrase, non non. Cela faisait un peu comme suit, cette fameuse conversation (bon j’invente là mais c’est pour que tu comprenne bien ce que je veux dire) :

A : Donc donc Jeannine nous allons pouvoir faire le point sur ton premier mois de boulot ici chez nous. Is that okay?

B : Sure, let’s do this.

A : Comment tu te sens alors?

B : I love my job. The team is amazing, the job is amazing. I love waking up every day at 3 A.M to drive here etc.

A : Lâche pas la patate ! (expression québécoise).

Voilà en gros. Oh et s’il vous plait si tu viens ici ne te moque jamais de l’accent québequois, il est parfait.

PS : A chaque fois que j’entendais des meufs parler dans la rue je me retournais pensant que c’était la chanteuse Coeur de pirate mais en fait toutes les filles semblent discuter pareil avec la même voix. Damn it.

CONCLUSION TIME :

J’ai beaucoup aimé Montréal mais avant tout pour les gens là bas. Si jamais tu désire en apprendre davantage sur le Quebec, la vie à Montréal et l’expatriation tu peux suivre la chaîne youtube de cette française tout à fait drôle et sympa CAM c’est elle :

 

Enfin, je ne dirais pas que Montréal soit une ville  physiquement époustouflante, elle est tout bonnement et simplement agréable. Sans chichi. Zéro tracas zéro Blabla (désolé j’avais envie de la placer celle-là). Je comprends pourquoi les gens viennent s’y installer car on s y sent bien. Et le gros gros point positif aussi c’est que la ville comprend presque 2 millions d’habitants mais quand tu marches tu visites tu te sens bien car tu sens pas la foule, les gens partout. Merci la vie !

I look a little bit like a Dark Vador, with an umbrella.

Alice

 

2 réponses sur “Montréal – Mon réel”

  1. Bon, pour le coup, cet article vend plus de rêve que celui sur l’Australie xDD
    Par contre, c’est drôle, je me souviens qu’en arrivant à l’aéroport de Montreal, en 2013, on avait trouvé l’accueil froid et les nanas du Starbucks étaient juste exécrables xD
    Sinon, le format XL quand tu demandes du S, c’est dans tout le Canada, je crois x’D – un jour, je me suis nourrie de chocolat chaud jusqu’au soir, parce que j’avais demandé un format S au lieu de XS, en pensant que XS, c’était genre le format espresso. Mais non : D Welcome to North Amewica !
    (La cathédrale a l’air bien classe, aussi :-O !)

Répondre à wakeminday Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *